Untitled Document
     






de | en | fr | nl  
   

Kronenburg: un voyage dans le temps et le Moyen-Age, ainsi qu'une oasis de détente

Kronenburg:  un site historique niché au sommet de la montagne. Un site chargé d'une longue histoire (espagnole, hollandaise, luxembourgeoise, française et allemande), mais aussi d'un présent plein de vie.Kronenburg est cité pour la première fois en 1277, dans des documents de l'Abbaye Stablo-Malmedy. Une petite bourgade se créa autour du château. En son temps, les chevaliers de Kronenburg régnèrent sur Kronenburg. La lignée des Kronenburg s'éteignit au début du 15è siècle. L'agglomération et son château perdirent leur importance. De nouvelles guerres, des occupants changeant constamment, la peste et la misère contribuèrent  au déclin de Kronenburg durant le 16ième siècle. Cependant, au début du 18ème siècle - vers 1715 - la situation à Kronenburg s'apaisa et le pays retrouva un modeste essor. Le château devint toutefois très vétuste et inhabitable. En 1766, le comte de Blankenheim érigea le château "Burghaus".Au 19ème siècle, suite à la disparition des mineries de fer, la bourgade de Kronenburg disparut également.Au début des années 1920, Kronenburg devint célèbre grâce à ses représentations de "Tell" pour lesquelles les ruines du château servirent de décor de plein-air.Un passage par Kronenburg est un passage par l'histoire.Le portail Nord fut construit au 14ème siècle. Derrière celui-ci se cachent des petites ruelles séculaires et se blotissent des maisons encore en état de conservation remarquable depuis 400 ans. Y vivaient autrefois des chevaliers, des membres du clergé, des hommes du château, des paysans et des ouvriers. Très peu de châteaux et leurs bourgades - autrefois si nombreux dans l'Eifel - ont gardé un tel état de conservation. On ne peut se défaire de l' impression d'une immersion au coeur d'une autre époque.